Le conseil scientifique de l'AIGP

Actualités du Grand Paris

CDT des Boucles de la Marne : Signature du 9ème accord cadre.

Daniel Canepa, préfet de la région d’Ile-de-France, préfet de Paris a signé ce mercredi 21 mars 2012, l’accord cadre du contrat de développement territorial des Boucles de la Marne, avec les communes de Bry-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, la communauté d’agglomération du Haut-Val-de-Marne, le conseil général du Val-de-Marne et en présence de Maurice Leroy, ministre de la Ville, en charge du Grand Paris.

Inscrit dans le cluster de la ville durable centré autour de la cité Descartes, ce projet stratégique s’articule autour de 3 axes majeurs du Grand Paris que sont la mobilité, le développement économique et l’aménagement du territoire :

-          la mobilité durable : Avec  7 gares dont 2 nouvelles liées au Grand Paris Express, ce territoire sera l’un des mieux maillés du Grand Paris. Sur le secteur Bry-Villiers-Champigny, aucun habitant ne se situera à moins de 500 mètres d’une gare. Ce maillage sera complété par la mise en place d’un réseau structurant (transports en communs, aménagement et réaménagement des voiries…). La densité exceptionnelle d’infrastructures et de gares doit devenir l’armature du développement économique et du développement durable du territoire.

-          le développement économique : L’attractivité du territoire passera par la constitution d’un pôle d’excellence international dans des secteurs économiques à enjeux tels que l’éco-mobilité et l’éco-construction. Ces filières seront encouragées dans la stratégie économique du territoire ainsi que les autres filières connexes dans les domaines de l’énergie, du climat, de l’eau et des déchets. L’implantation du site de maintenance et de remisage du réseau Grand Paris Express (SMR) de la ligne rouge du métro automatique constituera un levier supplémentaire du développement des éco-mobilités. Autour de lui, se positionneront les acteurs de la construction du Grand Paris Express (bureaux d’études, entreprises de maintenance, équipementiers, sous-traitants…) ainsi qu’un campus de formation aux métiers de la ville durable.

-          l’aménagement : ce territoire proposera à ces habitants et employés des entreprises un nouveau cadre de vie de qualité, vivant et attractif. Il se traduira par une augmentation de l’offre de logements, l’amélioration ou la création d’équipements et services locaux (groupes scolaires et sportifs, pôles de service – santé, commerces et services de proximité, équipements culturels, services aux entreprises…). Le patrimoine naturel sera mis en valeur ainsi que la biodiversité du territoire. 

Lien => Accord cadre du Contrat de Développement Territorial – Les Boucles de la Marne

(Source: Préfecture de la région Ile-de-France)

«
»