fermer

La Défense dans le monde

Le quartier de la Défense est un « Central Business District » (CBD), quartier international d’affaires où se concentrent des centres de décision, des activités financières et de services.
Si la Défense est le premier CBD en Europe en surface de bureaux, elle est loin derrière la City de Londres en volume d’échanges financiers, domaine dans lequel les paradis fiscaux occupent une place prépondérante.
La Défense est une plateforme d’échanges intégrée à l’économie mondialisée : Les salles de marché situées à la Défense sont reliées au groupe NYSE-Euronext, formé par la fusion des Bourses de Paris, Londres, Lisbonne, Amsterdam, Bruxelles et New York.
Ce réseau international de CBD est un ensemble ultra interconnecté grâce à un maillage transcontinental de câbles sous-marins à fibre optique, support de la circulation de données.

fermer

La Défense dans le Grand Paris

La Défense s’appuie sur le système métropolitain.
Le quartier est irrigué par les infrastructures de transports d’un réseau routier dense (N13, A14, boulevard Circulaire, Périphérique et Francilienne), des aéroports de Paris (CDG et Orly) et du pôle multimodal RER, métro et tramway.
Elle entretient des relations d’interdépendances avec des territoires associés à des fonctions spécifiques : le Quartier Central d’Affaires parisien, les pôles de recherche, notamment sur le plateau de Saclay, les centres de logistiques et de stockage des données. Des entreprises comme Areva, BNP Paribas ou Ernst&Young jouent ainsi sur cette « division métropolitaine du travail ».
Mais la Défense est également en concurrence avec d’autres pôles tertiaires dynamiques et attractifs comme Boulogne/Issy ou Marne-la-Vallée.

fermer

La Défense et la Boucle de la Seine

Si les centres de décision et de la finance ont longtemps été concentrés dans le « triangle d’or » de la capitale (Pont-aux-Changes, Palais Royal, puis Palais Brongniart), dans les années 1990, la dématérialisation des marchés financiers et l’accélération de la mondialisation des entreprises, ont impulsé une migration de ces lieux vers les périphéries.
La Défense est située dans le département des Hauts-de-Seine, sur les communes de Puteaux, Courbevoie et Nanterre, sur le prolongement de l’axe royal Parisien, du Louvres à la Grande Arche.


Déplacement pour le travail vers Nanterre, Puteaux et Courbevoie de plus de 1000 personnes.
fermer

La Défense et l'EPADESA

En 1958, l’Etat concrétise sa volonté de constituer un centre d’affaires hors des murs de la capitale en choisissant le territoire de la Défense. Il crée l’Établissement Public pour l'Aménagement de la Défense (EPAD), pour en assurer le développement. En 2012, l’EPAD fusionne avec l’EPA Seine Arche (EPASA), devenant l’EPADESA. Il a pour vocation de mettre en œuvre un projet global « de la Seine à la Seine ».
La Défense est, dans l’imaginaire collectif, le centre financier de Paris, c’est une réalité incomplète. Le Triangle d’or (QCA) regroupe toujours un volume d’emplois supérieur dans le secteur financiers (52% en 2008 contre 33% à la Défense).
Contrairement à la City de Londres, La Défense n’est pas monofonctionnel. En effet, le secteur financier représente le tiers des emplois et d’autres activités sont présentes à travers leurs sièges sociaux, comme l’énergie, le conseil, la pharmaceutique, l’informatique, les télécommunications et les centres de formation et de recherche.
Enfin, la Défense est un quartier résidentiel avec près de 20 000 habitants.


Projets d'aménagement
fermer

La dalle de la Défense

Le quartier de la Défense s’est construit sur un sol libéré de toute construction, avec comme première incarnation en 1958, le Centre des Nouvelles Industries et Technologies (CNIT) en 1958.
L’impulsion politique est forte et les décideurs sont acquis aux thèses de l’urbanisme moderniste : on prône alors une séparation des circulations automobiles et piétonnes ainsi que la construction de bâtiments en hauteur dégageant de vastes espaces libres.
La défense est la plus vaste opération d’urbanisme sur dalle au monde. Cinq générations de tours se sont succédées des années 60’ aux années 2000. La différence d’âge entre les tours a induit une vague de réhabilitation de certains bâtiments devenues obsolètes.
Depuis 2009, le quartier d’affaire est géré par De Facto, un établissement public qui entretient les espaces publics et assure la promotion et l’animation de la Défense.
Un Plan de Renouveau est mené actuellement par l’EPADESA pour maintenir l’attractivité du site et faire face à la concurrence entre quartiers d’affaires.